Larizza Olivier

Olivier Larizza est né en 1975 à Thionville, en Lorraine, dans une famille d’origine ouvrière ayant immigré d’Italie et de Hongrie. Après des études d’angliciste jusqu'au doctorat (avec voyages en Europe et en Amérique du Nord) et un début de carrière à la Faculté des lettres de Strasbourg (1998-2003), il partage sa vie entre la capitale alsacienne et la Martinique de 2003 à 2015 ; il est alors maître de conférences à l'Université des Antilles. Il est l’auteur depuis 1999 d’une œuvre importante d'une grande variété (romans, récits, nouvelles, essais, contes, journal, poésie, théâtre…) qui a été récompensée de plusieurs prix et traduite dans une dizaine de pays, dont la Russie et l’Iran. Certains de ses textes sont étudiés à l’école et à l’Université. Le Figaro Magazine a parlé de « l’un des écrivains les plus doués de sa génération ». Le journal L’Alsace évoque « un auteur hors norme, attachant, modeste et très éclectique dans son écriture ». Une prose « où l’humble touche au sublime » d’après Valeurs Actuelles. Ses essais, « tout en nuances et en intelligence » selon Le Temps de Genève, portent notamment sur la société du numérique et les défis de notre époque. Olivier Larizza est depuis 2016 professeur de langue et littérature anglaises à l’Université de Toulon et chercheur en sciences humaines au laboratoire Babel (Var). Mais il garde un pied dans la ville de Gutenberg. Il dirige plusieurs collections aux éditions Andersen. 

Chez Andersen :

Fessenheim et le dogme nucléaire français
L'Entre-deux
L'Exil
Les Charmes de Baden-Baden
Nouvel An à Bruxelles
Le Best-seller de la rentrée littéraire

Photo d'Olivier Larizza